Trucs et conseils

Imprimer

Salut à tous !

J'inogure une nouvelle rubrique sur notre site CSL. Il s'agit seulement de vous faire partager mon expérience de médecin et d'ancien compétiteur amateur, essentiellement donc sur les plans médical et diététique. Sans doute beaucoup d'entre vous disposent déjà des informations qui n'ont rien de révolutionnaire, d'autres en bénéficieront peut-être davantage. Quoiqu'il en soit vous pouvez également me saisir de vos questions, j'essaierai d'y répondre sachant qu'il ne s'agit jamais de parole d'évangile. Il est également possible de me solliciter pour des ordonnances "basiques": je ne prescris ni EPO ni cortisone croyant davantage aux vertus de l'entraînement du point de vue de la santé !

Comme vous le savez la question de l'alimentation est importante sur le plan des performances. Elle concerne 3 étapes: avant / pendant / après la sortie vélo. Nous reparlerons peut-être au printemps de ces aspects dans le cadre de certaines compétitions ou sorties plus exigentes. Quelques mots aujourd'hui à propos du "avant" . Pour ce qui concerne nos entraînements actuels qui se font tôt le dimanche matin il est important de se nourrir convenablement avant le départ: l'un d'entre nous l'a expérimenté à ses dépends victime d'une bonne hypoglycémie dans le col de la Chaudière. Erreur à éviter: consommer des sucres rapides avant le départ ( miel, confiture): ils vont provoquer une sécrétion d'insuline qui va... faire baisser le sucre dans le sang ! Préférer bien entendu des sucres lents ( pâtes , riz ), protéines ( jambon, oeufs, pain) pour ceux qui se sentent capables d'absorber tout ça.Pour les autres ci-dessous une petite recette facile à avaler et qui tient bien au ventre.  La sacro sainte règle finir le repas 3h avant le départ nous conduirait à manger à 6h du matin: réservé aux courageux ou aux jours de compétition avec en prime les rations d'attente ! 

Pour ce qui me concerne j'utilise une préparation qui me réussit bien:

- 500 g de poudre d'amandes

-250 g de crème de riz (complet si possible )

- 250 g de crème d'avoine

- 250 g de crème d'orge

- 100g de fructose

- 100g de sucre intégral ( rapadura )

- 1 à 2 cuillères à soupe de chocolat en poudre pour le goût.

On trouve tout ça ( ce n'est pas cher du tout) dans le super marché bio de Montélimar ( en face de but ) on en a pour plusieurs semaines. On mélange le tout et on en prend selon son appétit 3 à 5 cuillères à soupe délayées dans du lait ou mieux du lait de soja avant le départ. On peut compléter avec une banane ou un bol de céréales. A chacun de trouver ce qui lui convient. Le repas de la veille est également important pour se constituer des réserves ( de glycogène ) dans lesquelles l'organisme va puiser pour alimenter la machine en sucre . Là encore la base sera les sucres lents ( le classique plat de pâtes ! ). Pour compléter  préférer le jambon au cassoulet, les oeufs aux viandes en sauce ! Bien entendu j'enfonce des portes ouvertes, c'est une question de bon sens, là encore l'un d'entre nous se souvient d'une soirée d'un samedi pizzas / rosé  source de bien des regrets sur les routes du lendemain !

Nous reviendrons si certains sont intéressés sur cette question diététique en abordant plus en détail certains points, notament sur les types d'aliments à privilégier ou à éviter. Nous envisagerons la prochaine fois un aspect souvent négligé: celui de la récupération à travers l'alimentation ainsi que ce que nous consommons en cours d'entraînement.

Merci de me faire  part de vos remarques et de vos attentes éventuelles. Souhaitez-vous approfondir certaines questions, certains aspects médicaux liés à notre pratique ? Et surtout une telle rubrique peut-elle avoir un intérêt ?!!

A bientôt et... bon appétit !